Premier contrat difficile

@Assmat22
Outre toutes les problématiques, cette histoire de "tu m'envoies un message quand tu as un rdv le soir et je saurai qu'il faut que j'arrive à l'heure "
C'EST NON.

Ça s'appelle de l'ingérence. Dans votre vie privée. Vous n'avez pas à informer qui que ce soit de ce que vous faites sur votre temps personnel. Eux, doivent respecter des horaires inscrits au contrat cependant.

Ne vous laissez pas faire. Ils profitent de votre arrivée toute fraîche dans le métier. J'ai connu ça. Reprenez le pouvoir sur cette situation qui est abusive, pour vous comme pour leur bébé.

N'hésitez pas à faire appel à votre puéricultrice pour vous soutenir.

Courage
 

@kikine
Oui j'aime beaucoup le sarcasme. Mais à un moment quand c'est pour "materner" des parents irrespectueux, non. L'heure c'est l'heure, ma vie c'est ma vie. Je ne vais pas devenir sarcastique et me prendre la tête à envoyer un message chaque jour , je préfère ma paix intérieure et fonctionner avec des personnes respectueuses.
 
Bonjour

"Que le parent vous tutoie, à la limite pourquoi pas, chez moi beaucoup me tutoies, mais par contre vous, ne les tutoyez pas"

Pas de tutoiement chez moi.
Ni moi NI les PE.
Quand l'un le fait, je lui explique gentiment que je ne préfère pas.
Quand le contrat est terminé, si on reste en contact, alors là oui sans souci.
Des fois les PE (du coup ex PE) sont surpris que je passe au tutoiement dès la fin du contrat. Je leur explique, que même si l'on s'entendaient bien pendant le contrat, il y avait une notion employeurs-employée
 
Tu es une nouvelle professionnelle et je compatis mais tu as commis beaucoup d'erreurs. Je vais répéter beaucoup de choses qu'ont déjà dit les collègues. Je parle en connaissance de cause car je vais commencer bientôt dès mon agrément final reçu. Je suis étonnée car la formation nous en apprend beaucoup sur les erreurs à ne pas faire surtout pour les 1ers contrats. D'abord, tu ne peux pas ne pas faire de période de familiarisation, même si ça se passe bien avec papi, mamie, ça n'a rien à voir, la petite a besoin que vous appreniez à vous connaître, elle est en plein dans sa période d'angoisse de séparation, son parent est absent, pour elle, il a disparu, je comprends qu'elle pleure en continu, quelle angoisse! Si les parents ne veulent pas, je ne prends pas, je ne signe pas de contrat avec eux.
Ensuite, pas de tutoiement, ce sont mes employeurs, je suis leur salariée, s'ils le font, je leur rappelle que je veux que nous nous vouvoyons, dans un rapport employeur -employée. Cela met de la distance, nécessaire , nous ne sommes pas des copains.
On dirait que vous n'avez pas défini ensemble toutes les obligations du contrat, en terme d'horaires et selon la CCN. Ils ont signé, ils se doivent d'accepter, je sais qu'au début on est pressé de trouver un 1er contrat mais là... Si tu as moins de 3 mois de contrat, je crois qu'il n'y a que 8 jours calendaires de préavis et la période d'essai étant maxi de 2 à 3 mois, tu n'auras peut-être pas à le faire. 15 jours pour +3 mois.
Je te sens extrêmement démunie et ses parents ne sont pas dans la bienveillance ni avec leur enfant ni avec toi, il n'y a aucun rapport de co éducation entre vous, il ne respecte pas les besoins de leur enfant. Leurs retards sont inacceptables et ton salaire risque d'être minoré et en retard de paiement. Pour ma part, je fuirais, non sans avoir prévenu ma pmi, toute façon un départ d'enfant signalé peu de temps après une arrivée, ça interroge. Je n'aurais jamais accepté un contrat comme ça, nous n'aurions pas fait affaire et s'ils ne se sont pas montré ainsi lors des entretiens et de la signature, ils t'ont berné et auquel cas tu n'auras pas de scrupule à ne pas donné suite à la période d'essai ( je ne sais pas où tu en es) ou à démissionner pour te consacrer à ton nouveau venu.
 
Nous avons toutes connu des contrats (PE) compliqués. majoritairement à nos débuts car nous manquons d'experience pour savoir se positionner très clairement en tant que pro petite enfance et pas la subordonnée des PE qui n'en feraient qu'à leur tête. Nous manquons aussi d'experience pour savoir dès l'entretient que ça ne va pas le faire et donc refuser le contrat.

Perso' aucun enfant n'arrive chez moi sans periode d'adaptation. Le PE qui juge que c'est superflu a tout à fait le droit de le penser, d’ailleurs nombre de collègues pensent que ce n'est pas un problème. Comme ce n'est pas mon point de vue j'explique très clairement pourquoi j'estime moi que c'est indispensable, si j'ai convaincue les PE c'est très bien mais sinon et bien je ne signe pas ce contrat.
La vraie question n'est pas tant de savoir lequel des 2 a raison sur le sujet mais simplement que si ta conviction, ton projet d'accueil c'est d'observer une periode d'adaptation et que tu t'oblige à accepter de recuperer un bébé 45h/semaine d'un coup d'un seul il y a fort à parier que ça ne se passe pas bien pour une raison essentielle: tu es stressée à l'idée que ce n'est pas une bonne façon de s'y prendre.
La question du respect des horaires est un fléau dans notre metier mais là encore quand on a de l'experience on sait dès l'entretient et la signature du contrat préciser comment se passerait une telle situation car la CCN le prevoit. là encore un PE qui dès l'entretient refuse l'idée je ne signe pas.

Que faire avec ce contrat?
Malheureusement si tu demissionne (même en periode d'essai!) tu auras une suspenssion de tous tes droits ARE durant 4 mois minimum.
Si tu es dans un secteur où tu sais que tu as beaucoup de demande tu peux te permettre financièrement de demissionner, c'est bien sur le plus simple.
Mais si ce n'est pas le cas alors il te faudra rentrer dans toute une procédure en les mettant en demeurre de respecter le contrat et notre CCN avant de pouvoir rompre le contrat et demander au tribunal d'attester preuve à l'appui que c'est bien au torts de l'employeur... Compliqué!
Dans ce cas je commencerais par les convoquer tous les 2 en entretiens et pour reprendre avec eux tous les points qui ne vont pas, n'aie pas peur d'être franche et directe car même s'ils te trouvent "pas pratique" ou "relou" au pire tu risque seulement qu'ils te licencient (ce qui serait bien mieux pour toi!). Je leur dirais que nos pratiques éducatives ne se correspondent pas suffisament pour une collaboration constructive pour leur bébé qui du coup ne peut pas passer des bonnes journées. J'expliquerai aussi que concernant le contrat ils ont le DEVOIR de respecter les horaires et n'ont pas du tout le droit de se permettre d'arriver en retard sans me demander mon avis d'abord (c'est la loi!).
Je contacterais aussi ma puer' pour lui demander aide et conseille car je n'ai aucun doute sur le fait que ce contrat ne se passera jamais bien, qu'il finira en litige: autant que ta puer' sache déjà qu'il y a un souci car ça lui reviendrait surement aux oreilles, autant qu'elle ait ta version en premier.

Note que plus ton projet d'accueil est précis et reflechis moins tu attireras ce type de Famille auto-centrées.
 
Bonjour Assmat22.

Je vous soutiens, je compatis car je me retrouve un peu dans votre histoire lors de mon tout premier contrat. Sauf qu'à la différence, mes PE étaient tout de même respectueux, vous ça a l'air de quelque chose. Les retards sans prévenir peut-être non payés, les habits sales, la petite non changée etc. la galère. Et la petite qui pleure tout le temps, je l'ai vécu c'est très difficile de tenir nerveusement. Perso j'ai tenu un an en essayant plein de techniques pour que mon bébé soit moins angoissé chez moi, mais malgré quelques améliorations par ci par là, c'était en vain. A 1 an et demi il ne dormait pas vraiment + chez moi que la nuit chez ses parents. L'arrivée de mon 2e bébé avec mon 2e contrat a été un enfer pour le premier bébé (ainsi que pour moi). Le bébé 2 était très calme, tout mignon mais c'en était tout de même trop pour le bébé 1 car je n'étais plus autant avec lui... et au début il venait tout le temps lui mettre les doigts dans les yeux, je devais toujours être ultra vigilante et ne jamais m'éloigner d'eux. J'avais fini par séparer ma pièce d'accueil en deux quand je m'éloignais pour la sécurité du 2e bébé mais évidemment hurlements de bébé 1.... bon bref je ne vais pas étaler ma life mais tout ça pour dire que si bébé 1 est déjà difficile, l'arrivée d'un bébé 2 risque de compliquer encore plus l'accueil... comme les collègues au vue de tout ce que vous nous racontez, le mieux est de peut-être démissionner car les parents ne sont même pas respectueux de vous et de votre travail. Moi ce qui m'a fait tenir, c'est que les parents s'investissaient tout de même pour que cela se passe bien chez moi, dans votre cas, on ne peut pas dire que cela est le cas. J'ai tout de même fini par démissionner au bout d'un an, cela faisait un an que je n'avais pas de poses, et tenir des journées de 10h sans 10 minutes de répit, je crois que tout le monde est humain, c'est très difficile.

Mais ensuite quelle libération, j'ai eu assez vite un 2e contrat avec un grand "calme", qui s'entend super bien avec mon bébé (qui a grandit depuis) restant, et franchement quel bonheur, j'ai l'impression d'enfin découvrir le métier et y prendre du plaisir alors qu'avant j'étais dans une sorte de simple survie, même si bien sûr je mettais tout mon coeur pour que cela se passe le mieux possible pour les petits et qu'ils s'amusent chez moi malgré tout. Donc voilà, sur le coup c'est peut être galère d'être licenciée ou de démissionner, mais après l'hiver vient le printemps et cela fait trop du bien...

Pour vos prochains contrats, je vous conseille, comme les collègues de :
- ne pas accepter les parents qui ne veulent pas faire de période de familiarisation
- vouvoyer les parents dès le départ
- demander en avance les conditions d'accueil (sans jugement) : si cododo, si problème à l'endormissement, bébé allaité, bébé préparé au biberon etc. ça peut donner des pistes si cela va être compliqué ou non
- ne pas se jeter sur les premières propositions, voir les signes avant coureurs : un parent qui annule un RDV, qui tarde à répondre, qui commence à chipoter sur nos prix etc. autant de signes qui devraient nous mettre en warnings
- ne pas accepter les groupes whats app ou toute application en instantané. Ils veulent des photos ? Vous pouvez en faire si vous voulez (mais ce n'est pas obligatoire) et vous pouvez leur envoyer chaque mois d'une manière différente (mail, clé USB). C'est beaucoup mieux, vous pouvez sélectionner les plus belles et les parents ne sont pas dans cette attente et à angoisser si rien ne vient dans la journée.

Bon courage à vous chère collègue !
 
Franchement flonounou bravo !
Ça fait plaisir de voir des personnes qui s'investissent autant, qui s'intéresse autant avant même d'avoir commencer à accueillir.
Je suis désolée pour la postante, vraiment, mais je trouve aussi que beaucoup trop d'erreurs ont été commises pour un premier accueil.
Attention, j'en ai fait moi aussi, mais en formation, on nous met quand même en garde sur certaines demandes de parents, sur l'importance de la période de familiarisation....
Aborder ce travail de cette manière était vraiment une très mauvaise idée.
 
Bonjour
Ces personnes sont irrespectueuses, et à mon avis, vous n'y pourrez rien.
Cherchez de suite un autre contrat, et sans aucun regret, puisqu'on apprend de ses erreurs, mais l'éducation de ces personnes, vous ne pourrez jamais y remédier.
A l'avenir, si vous décidez de poursuivre le contrat, et si vous avez du mal à en parler à l'oral, faites leur un courrier dans lequel vous rappelez les termes du contrat qui vous lie, et de leurs obligations vis à vis de vous, et vis à vis de leur enfant.
Que vous n'acceptez plus aucun retard, et qu'à la moindre minute (celle où le parent est censé arriver pas celle où il est censé être parti), de retard, vous appellerez toutes les personnes mentionnées au contrat, et à défaut la gendarmerie, et la PMI.
Que risquez vous ? au mieux un retrait d'enfant.
Allez courage, vous allez redresser la barre, ayez confiance en vous et en ce que vous êtes. Ces personnes même si ce sont vos employeurs, ne sont pas au dessus de vous, et de part leur comportement on voit bien que c'est plutôt l'inverse.
 
En réalité j’ai voulu faire plaisir aux parents au détriment de mon bien être et c’est la dernière fois que je le fais ça me sert de leçon ! Avant même l’arrivée du bébé les parents ont annulé le premier rdv 10 minutes après l’heure prévue (bonne adresse, mauvaise ville pas ma faute), compréhensive ou idiote j’ai accepté un second rdv ou tout s’est bien passé ils m’ont confirmé vouloir que j’accueille leur fille puis quelques jours après le papa perd subitement son emploi donc plus besoin de moi … 3 semaines plus tard nouveau message de leur part : finalement vous pouvez toujours la garder ?… au parc avec une collègue elle reconnaît la petite et me dit que les parents l’avait choisie pour la garde mais qu’elle n’a pas accepté, pas en accord avec les parents. Donc cette histoire de perte d’emploi n’était qu’un mensonge ça en dit long sur leur malhonnêteté… bref j’ai contacté ma Pmi ma puer va me rappeler et après je met fin à ce contrat la période d’essai se termine le 29 mars j’ai mis 2 mois dans le contrat, donc ça veut dire que je n’ai pas de préavis ? Ce matin avec le deuxième en adaptation elle a été très dure, que des pleurs impossible de changer une couche à qui que ce soit ni de donner un biberon, j’ai du l’isoler parce qu’elle griffait le visage du petit garçon (heureusement la maman a été compréhensive en récupérant son bébé avec une griffure des le 3e jour), même à ma fille de 2 ans qui jusque là avait le droit à des sourires elle est devenue très méchante avec elle pleure dès que je caline ma fille et la pousse quand elle vient s’assoir près d’elle un cauchemar … je ne veut pas qu’ils pensent que parce que un 2ème enfant arrive je m’en sers de prétexte pour me débarrasser de leur fille non je ne suis pas capable de m’en occuper elle me demande plus que ce que je peux donner et je préfère m’en séparer plutôt que d’amoindrir la qualité de mon accueil, bon courage avec un autre mode de garde ! Je vous tient au courant
 
Oui c'est mieux, il y a quelque chose entre vous qui n'a pas abouti et je pense que la petite a senti ta tension, qu'il y a quelque chose de pas clair et tendu entre ses parents et toi. Elle n'est pas en confiance et toi non plus. Cela finit sans avoir vraiment commencé. Finis ce contrat et concentré toi sur la suite.
 
Update : j’en ai parlé à la maman ce soir, avec beaucoup de bienveillance sans lui reprocher quoi que ce soit à elle même pas ses retards et en lui expliquant que je vais persévérer quelques jours mais qu’elle devrait se renseigner pour un autre mode de garde elle m’a dit ok à demain, 10 minutes plus tard pendant que je met ma fille dans la voiture elle vient me voir et me dit qu’elle en a discuté avec son mari, qu’ils arrêtent le contrat qu’elle me sens fatiguée et sa fille aussi c’est parce que je suis stressée que sa fille se comporte comme ça donc elle ne m’emmènera plus sa fille qu’on fini le mois comme ça c’est mieux et qu’il faut que j’aille chercher toutes les affaires de sa fille même les bavoirs dans le panier de linge sale … pas un dernier coucou à la petite, pas un merci pour mon travail en quelques minutes elle stoppe tout, quelle humanité… soulagée quand même je vais bien dormir ce soir ! Merci à toutes pour vos conseils et vos partages d’expériences 🙏🏼
 
Bon c'est très curieux comme rebondissements mais c'est une excellente nouvelle.
Oui souvent le Parents ignore l'importance du lien que l'enfant créé avec son mode d'accueil et donc l'importance de pouvoir se dire au revoir correctement mais s'ils ont préféré ainsi alors c'est eux qui voient.
As tu tout de même une lettre de rupture car en periode d'essaie le RAR n'est pas obligatoire mais la lettre, si.
J'espère que la fin avec tous les papiers vont bien se faire.
 
Non aucune trace écrite, mais je sais qu’elle est très procédurière elle tient un fichier Excel dans lequel elle note les heures donc je lui fais confiance pour faire la rupture dans les règles, un peu moins pour compter tout lés dépassements…
 
Bienvenue au club ! Et courage !
J'ai récupéré le même loustic en août dernier et pas trop d'évolution à ce jour.
il a bientôt 17 mois tjrs en cododo à la maison et le sein de maman.
Ne veux pas être lâcher ni être dans un lit !!
Pas top mais moi c'est mon dernier avant la retraite (je finis en beauté !!)
A force de différents essais et stratégie j'ai baissé les bras ...pas vraiment pro ..mais tant pis la maman fait un déni de la situation
Alors je le laisse pleurer ça ne perturbe pas les autres qui sont adorables c,'est l'essentiel.
Dommage pour lui il passe à côté de bons moments de partage et d'activités
On n'a pas toujours la formule magique
A l'impossible nul n'est tenu même avec beaucoup d'expérience.
Avec de la patience beaucoup de patience cela finira peut-être par rentrer dans l'ordre.
Surtout restez zen et si trop dur ...STOP
Vous serez vaccinée et les prochains seront super mignons 😇
Bon courage
 
Retour
Haut