Maman trop laxiste

SUCRE

Inscrit
6 Août 2022
Messages
24
bonjour en anonyme svp, j accueil un enfant de 18 mois qui fait sa loi à la maison. beaucoup de colère et maman qui cède à tout. à mon domicile, ce n est pas la même chose. il y a, des règles mais toujours beaucoup de colère. j ai déjà vu que cette enfant était violent envers mes autres accueilli. ceux que je n accepte pas et se fait réprimander. lorsque sa se passe devant sa maman, je le réprimande également et sa maman le réconforte. suite à sa, nous avons eu une discussion dans laquelle j ai bien précise que ce comportement était inacceptable tant au niveau du petit tant le sien quand elle le réconforte après une bêtise. récemment cette enfant se met en danger et essayant de se détache de sa chaise, ceux que je n'accepte pas et le fais savoir à la maman et à l enfant. toujours la même réaction ceux n est rien. comment réagir face à cela? nous avons eu plus de une discussion. la maman ne veut rien comprendre.
 

Bonjour
Vous ne pouvez malheureusement pas faire grand chose contre le comportement de cette maman.
Vous la prévenez mais bon ça s'arrête là.
Par contre chez vous avec le petit, ne lâchez rien. Répétez-lui inlassablement que ce comportement n'est pas accepté chez vous
 
Je pense qu'à un moment je demanderais, innocement, de quoi à peur ce PE? Que se passerait il si elle posait un cadre?
Souvent le PE craint de perdre l'amour de son enfant.
Aujourd'hui s'ajoute à cette crainte la culpabilité d'être peut être maltraitant en imposant un cadre à son enfant car ils auront lu que les colères du jeunes enfant produisent du Cortisol, une hormone qui si en trop en grande quantité dans le cerveau est deletaire à son developpement. raccourcie fait qu'il faut a tout pris éviter toute colère de l'enfant.

Tu peux donc essayer d'entamer la discussion avec les PE pour comprendre pourquoi cette difficulté de leur part à savoir se positionner plus clairement envers leur enfant. ne les culpabilise pas de cette attitude car ils sont surement convaincue de faire pour le mieux. Une fois compris ce qui les motive tu pourras plus facilement leur faire réaliser qu'ils font fausse route: que l'enfant a besoin oui de respect de ses besoins mais que l'un des premiers besoins c'est justement le cadre. Qu'on peut apporter un cadre et donc quelque fois provoquer de la frustration chez le tout petit mais que cette colère va justement plus facilement s'apaiser d'elle même que l'enfant aura integré avec le temps et l'experience que le cadre ne change pas et qu'il n'en n'est pas lui même depositaire.

Ca a toujours été difficile d'être Parent mais aujourd'hui avec la sur information et l'éducation dite "positive" galvaudée et prise en raccourcie c'est encore plus difficile de savoir comment être un "bon parent".

Si les PE rstent malgrés tout hermetiques et bien tu n'obtiendras rien de mieux qu'un enfant qui finira par comprendre que chez toi il y a un cadre à respecter. C'est sur qu'il le comprendrait plus facilement si ce cadre exsistait aussi chez lui mais ça...
 
Bonjour
C’est compliqué si vous n’avez pas la même ligne de conduite que la maman . Après on connaît tous la maman qui céde réconforte etc . Mais quand l’enfant est violent envers les autres c’est intolérable et on ne réconforte pas un enfant qui tape qqun d’autre . Il cherche juste des limites ce que vous arrivez à faire et la maman non . Il ira toujours plus loin jusqu’à certainement lever la main sur elle si au final il reçoit un câlin .
Il n’a pas les bons codes je trouve .
Un cadre solide dans une éducation c’est même rassurant pour un enfant . Et lui dire stop ou non c’est une preuve d’amour ce que beaucoup ne comprennent pas aujourd’hui et laissent tous passer pour ne pas frustrer leurs petits joyaux . On voit le résultat par la suite .
On fait une bêtise on est puni.
Quand on roule trop vite on se prend aussi une amende .
Il y a des règles tout au long de sa vie ce qui nous différencie des animaux . Quoi qu’ils ont ont aussi leurs codes entre eux mais voilà . On peut être ferme en tant que parent et être aimé par son petit l’un n’empêche pas l’autre .
A part une bonne discution avec elle je ne sais pas trop 🧐
Oui écourter les transmissions si ça part en cacahuète .
Bonne chance😊
 
@Griselda je sais se que sa mère à peur. Elle n a que son enfant. Donc forcément elle a peur de perdre son amour si elle utilise le non. Je vais écourté les transmission et mettre certaines choses en places pour le facilité les choses. Je pense que cette enfant sent le stress de sa maman car il y a quelques semaines sa allait mieux qu à l heure actuelle.
 
Les parents n'ont visiblement pas la même façon que vous d'agir. L'essentiel est que l'enfant connaisse vos limites et les respecte. Il apprend chez vous qu'on ne se détache pas dans la chaise car c'est dangeureux, qu'on ne tape pas ou ne mord pas les copains et copines... Dites aux parents les bêtises qu'il a faites dans la journée mais n'attendez pas d'eux qu'il le réprimande. Essayez d'expliquer aux parents (si ce n'est déjà fait) que mettre un cadre aux enfants n'est pas un signe de maltraitance bien au contraire ! Un cadre permet à l'enfant de se construire. Durant toute sa vie il vivra des frustrations que ce soit à l'école ou plus tard au travail il est donc important pour l'enfant de savoir gérer ces frustration et plus tôt on apprend à le faire moins les frustrations prennent de l'ampleur. Bon courage à vous
 
j'ai eu un cas proche de ça, avec des jumeaux.
j'ai dis à sa maman que ses enfants cherchaient ses limites et ne les trouvant pas, étaient en stress et malheureux et qu'ils pleuraient beaucoup en sa présence, alors qu'à la base, c'était des enfants très agréables.
Que si elle voulait les rendre heureux, il fallait absolument poser des limites.
Elle m'a écouté, et le lendemain, le problème était réglé, cela faisait plusieurs mois que je bouillonnais, j'en avais parlé au papa, un genre pourtant très laxiste, il m'avait dit que quand il essayait de mettre des limites, sa femme le retenait.
 
Tout comme mes collègues, vous posez un cadre là où elle est incapable d'en poser un. J'ai connu beaucoup de familles en crèche où l'un des parents était trop laxiste, ce qui faisait des petits déjà " hors-la-loi" et on pouvait s'inquiéter pour leur avenir. Le cadre, les limites sécurisent l'enfant, le rassure sur jusqu'où il peut aller. A long terme, l'enfant est dans une angoisse perpétuelle sur le fonctionnement du monde en général, dans une insécurité permanente dans plusieurs aspects de sa vie. Il vous faut dialoguer avec cette maman, sans la juger, elle fait ce qu'elle peut. Vous pouvez trouver sur le net des articles sur le sujet et soit vous les approprier pour pouvoir lui expliquer, c'est du soutien à la parentalité et nous avons un rôle à jouer, soit lui partager à lire ces articles. Susciter la réflexion. Elle peut consulter un pédopsychiatre si elle le souhaite, aller dans un lieu parents -enfants, c'est anonyme. Continuez à poser le cadre comme vous le faites auprès de l'enfant, c'est le seul endroit ressource pour lui, actuellement. Après, nous ne sommes pas toutes -puissantes ...
 
@Baba au rhum je suis tout à fait d accord. Et combien de fois elle me dit il est compliqué à gérer et se joue en victimes. Mais de mon point de vue elle récolte ce qu elle sème.
Oui vous avez raison . Vous pouvez tenter de l’aider une fois deux fois … mais après si n’écoute et veut juste se plaindre .
On est pas censé en baver tellement avec les enfants après certaines mamans ne supportent pas de voir pleurer son enfant et c’est une réelle souffrance pour elles … dans ce cas à elles de résoudre leurs soucis vis à vis de ça on est pas psy non plus 😅
Tant que l’enfant vous écoute vous c’est le plus important . Il y a plein de parents qui ont les clés mais ne veulent pas s’en servir . Alors que c’est souvent mieux de dire stop à son enfant de suite que de le laisser ds le doute ça cree effectivement des angoisses . Un manque de stabilité .
Avec mon cœur de Maman je me suis souvent laissé avoir 😊 et parfois même encore maintenant 😜
Mais en tant qu’assmat je n’ai aucun souci de discipline avec mon équipe ça roule impec … si j’arrivais à être aussi droite avec mes propres terreurs 🤣
 
Il y a aussi les parents à l’écoute Ils attendent juste parfois un conseil car avec tout ce qu on entend aujourd’hui certains sont aussi paumés et confondent bienveillance et laxisme. L’enfant est roi il décide de tout . On ne peut plus dire non ou punir .
Ni hausser le ton .
Je suis désolée mais l’intonation compte et quand on pousse le bouchon trop loin on lève sa voix .
Ça ne plait pas à tous les parents c’est sûr mais moi je fonctionne comme ça . Et si un enfant tape ça barde 5 min ! Et il n’a pas intérêt à recommencer .
 
@Baba au rhum nous sommes tout à fait d accord. Je hausse le ton autant avec l enfants que la maman car en cas de discussion sa se calme quelques semaines et sa repart. Et oui en effet c est un enfant roi. Sa maman ne lui apprend pas la frustration. Et pourtant de mon côté je l essayé.
 
Merci @flonounou j ai également propose une consultation à un ostéopathe afin de pouvoir aider son enfant. Je n ai pas trouver une oreille attentive mes conseils. Et ce n est pas la première fois. Elle ne veut écouter aucuns Conseils et se porte victime par la suite.
 
@Baba au rhum nous sommes tout à fait d accord. Je hausse le ton autant avec l enfants que la maman car en cas de discussion sa se calme quelques semaines et sa repart. Et oui en effet c est un enfant roi. Sa maman ne lui apprend pas la frustration. Et pourtant de mon côté je l essayé.
Pauvre petit si on apprend pas les règles et la frustration pendant nos premières années de vie ça va être compliqué pour lui et donner un adulte qui n’arrivera pas ou difficilement à s’intégrer un jour dans une entreprise. A la moindre contrariété ou au premier ordre que son patron lui demandera il se braquera et partira .
Avant l’enfant n’était pas du tout considéré n’avait rien à dire et limite aujourd’hui c’est le parent qui ne peut plus rien dire . Il y a un juste milieu peut être . Les extrêmes ne sont jamais bons 😊
 
@Man je lui ai déjà dit tout cela. La maman ne M écoute pas. J ai finie par désespéré et à faire des activités et sorties avec les autres accueilli. Quand à lui, comme je me prend des réflexions quand je faisais des sorties, je n en fais plus avec lui. J en suis venu à sa.
 
Oui les extrêmes d'un côté ou de l'autre ne sont pas bons. Vous pouvez dire à cette maman, qu'elle peut poser un cadre de façon bienveillante, sans punition, et que cela va aider son enfant à grandir. Il faut savoir poser des mots sur les émotions et les besoins de l'enfant tout en sachant lui dire tout de même fermement que certaines choses sont interdites. Et surtout pourquoi cela est interdit (taper fait mal et rend triste la personne, etc.) pour que petit à petit l'enfant développe son empathie. Un enfant n'est jamais "méchant" en soi, son cerveau est en cours de développement et certains mettront plus de temps à gérer leurs émotions que d'autres.
 
Si la Maman a su s'ouvrir à toi qu'elle craignait de perdre l'amour de son seul enfant alors tu as la possibilité de travailler ça avec elle. Lui expliquer qu'aimer beaucoup son enfant n'est pas incompatible avec le cadre bien au contraire. Qu'un enfant qui montre des signes d'agitation, voir de violence est un enfant qui est "perdu" il cherche qui donne la règle, à defaut de la trouver chez l'adulte il la fait lui même, sauf qu'il n'a pas les outils pour pouvoir le faire (la maturité). Donc aimer beaucoup son enfant c'est certes lui parler, lui expliquer, l'entourrer, le caliner mais aussi être un cadre contenant et donc rassurant pour l'enfant. Lui dire qu'il n'est pas rare d'avoir besoin de l'aide d'un psy pour demeler tout ça et que c'est necessaire pour la construction de son enfant. Qu'elle peut si elle le souhaite demander une consultation à la PMI qui est un centre pluridisciplinaires, lui ouvrira des portes vers les specialistes qui lui seraient d'une grande aide à elle et à son enfant.
Si elle se complaint par contre dans cette attitude de Mère copine alors je fais mon job et j'écourte les transmissions pour éviter que ça ne soit trop compliqué autant pour l'enfant que pour moi.
J'ai la capacité d'aider, avec plaisir même, mais je ne peux pas aider contre le gré d'une personne et tant que cette maman ne perçoit pas elle même que sa relation avec son enfant (et la relation de son enfant avec elle et le monde) pose problème elle n'aura aucun interet à faire l'effort de modifier tout ça.
Quand on pense faire un bébé on pense AMOUR, jamais on ne s'imagine qu'à un moment il va falloir être directif avec son bébé d'amour. Les enfants nous élèvent en ça qu'ils nous obligent à revoir nos fantasmes que notre bébé s'eleverait tout seul tout bien et simplement.
 
Malheureusement des règles il en aura toute sa vie!! Essayez de garder la même ligne de conduite chez vous, et de continuer d'expliquer à la maman votre manière de faire peut être à un moment elle comprendra la nécessité de mettre des limites. Même si cela prend du temps et se l'énergie .
 
Retour
Haut